I)  ZEN ET ARTS MARTIAUX
Dans le budo, la notion de sutemi est très importante. Sute : abandon. Mi: corps. Cela signifie donc « jeter le corps, abandonner le corps ». Cela est vrai non seulement dans le judo, mais dans tous les arts martiaux.
Il y a de nombreuses écoles en  kendo ou tout y est sutemi, action d’abandonner le corps.
L’action d’abandonner, laisser tomber le corps, d’oublier l’égo, de suivre seulement le système cosmique. On abandonne les attachements, les désirs personnels, l’égo. On dirige l’égo objectivement. Il faut se concentrer « ici et maintenant » , ne pas économiser d’énergie: « tout doit provenir d’ici et maintenant ». On meut son corps naturellement, automatiquement, inconsciemment, sans conscience personnelle. Alors que si nous utilisons notre pensée, action et comportement deviennent lents, hésitants. Dans le budo, la conscience et l’action doivent toujours être unité ……….à suivre (infos zen et arts martiaux)

II)  REFLEXIONS 

  1. Ne t’agrippe pas à ton shinaï, Relâche tes épaules, tu mets trop de force dans tes uchi… et la liste n’est pas limitative, que de fois nos sensei nous ont-ils prodigués ces conseils !
    L’une des raisons est que nous transportons au dojo les soucis du monde extérieur, nous dirons du monde  » profane  » nous n’arrivons pas à nous relâcher, à lâcher prise.

Sur le chemin qui mène au dojo, faite le vide, laissez-vous envahir par une vacuité bienfaitrice, imagine-t-on remplir un verre s’il est déjà plein ? Videz le superflu de votre être pour laisser de la place à l’enseignement qui va vous être dispensé. Préparez vous , arrivez détaché au dojo, les épaules seront moins crispées, le shinaï sera plus léger et vous aurez une plus grande disponibilité.

……………..